#JesuisRodéo

L’animal

Avez-vous déjà essayé d’être bon dans quelque chose que vous n’aimiez pas? Nous n’excellons que très rarement lorsque nous ne sommes pas passionnés. Le taureau ou le cheval qui est sélectionné pour participer à un spectacle est bon dans ce qu’il fait. Il est passé par plusieurs étapes avant d’arriver à la chute. La chute est le point de départ de la plupart des animaux de scène. C’est-à-dire la cage, avant son entrée en jeu.

«Ces animaux proviennent d’élevages spécialisés et ont la conformation et la disposition idéales pour le sport. Par contre, seulement la volonté va leur permettre de performer dans les différentes disciplines. Généralement, à l’âge de trois ans, les pourvoyeurs testent les animaux afin de voir leurs habiletés et leur volonté comme chevaux ou taureaux de rodéo. Ensuite, les animaux doivent retourner vivre au champ jusqu’à l’âge de cinq ans afin de leur permettre de terminer leur développement musculaire et osseux.»*

S’il n’avait pas aimé ce qu’il faisait, il ne se serait jamais rendu là. S’il n’aimait pas son travail, il resterait dans la chute et il serait probablement dans un pâturage dans l’ouest du Québec.

Obligation?

Avez-vous déjà vu une bête de 2000 lb qui ne veut pas bouger? Entre vous et moi, je ne crois pas que du haut de mon 5’5’’ je puisse faire grand-chose. S’il ne veut pas travailler, il ne bougera pas. Ça finit là. On peut toujours le mettre dans la chute de force, mais une fois rendu, l’animal ne bougera pas s’il n’en a pas envie!

La seule chose qui puisse motiver ces grosses bêtes à faire leurs ruades méthodiquement est la sangle en peau de mouton qui «gratouille» le ventre de ladite bête. Loin d’être la croyance populaire d’une torture barbare et interminable! Un peu comme on peut voir sur l’image:

cowboys-1248632_1280

Je suis certaine que vous avez déjà vu un animal malade au moins une fois dans votre vie. Les traits tirés, une démarche faible, un regard vide… Loin d’être ressemblant avec les animaux qui se pavanent dans l’arène après les huit secondes règlementaires!

Huit secondes!

Les gens en défaveur du rodéo sont souvent porteurs de beaucoup de faux jugement.  Une performance de huit secondes à peine et sans douleur, il faut le préciser! Et ensuite, hop au bercail pour se faire dorloter, avoir du foin et de l’eau fraiche. Huit secondes d’effort, et dès le temps écoulé les cavaliers de secours rejoignent la bête pour enlever la sangle de mouton accroché à la taille de celui-ci. Par la suite, le bétail se promène fièrement partout dans le ring!

Les soins

Ce sont les bêtes les mieux traitées! Ce sont des professionnels qui en sont responsables, donc les soins sont bons et bien faits. Encore plus que chez certains particuliers, plus ou moins expérimentés, qui ne connaissent pas les soins de bases à offrir à un cheval ou une taure.

«Les pourvoyeurs d’animaux que nous engageons sont experts dans leur domaine et ont à cœur le bienêtre de leurs animaux. Ils possèdent et élèvent des troupeaux allant jusqu’à plusieurs centaines de têtes et sont fiers de l’état physique de leurs animaux.»*

 

Il faut comprendre, il faut voir plus loin que le spectacle. Il faut voir l’arrière-scène. C’est trop facile de juger sans connaitre. J’ai vu, j’ai compris, j’ai appris et j’ai accepté.

*Citations tirées de l’article «Bien-être animal», pour lire l’article cliquez ici.

11 réflexions sur “#JesuisRodéo

    1. Si jamais tu veux en voir, Canada et USA sont de grand fan de rodéo. Et le festival western de St-tite est un incontournable!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :